2019 : vous n’avez pas de site internet pour votre cabinet dentaire et vous cherchez à en avoir un. Lorsqu’on débute un nouveau projet, il est toujours préférable d’avoir quelques directives pour ne pas se perdre dans des recherches inutiles. Voici les cinq conseils pour vous poser les bonnes questions et faire les bons choix !

Les objectifs principaux du site internet du chirurgien-dentiste est de projeter une image moderne du cabinet et des soignants, de faciliter la prise de contact et éventuellement d’être un support éducationnel pour le patient.Il est important de définir son objectif avant de débuter son projet web pour éviter de la déception une fois le site en ligne.

Conseil 1 : Design & Performance

Je le citais plus haut : le principal objectif du site internet du chirurgien-dentiste est d’avoir une apparence attractive pour le visiteur. Vous ne voulez pas donner l’impression d’être resté dans les années 90…

La performance correspond principalement aux temps de chargement des pages et des images du site. Plus votre site sera performant, plus l’internaute aura une expérience positive durant sa visite.

Conseil 2 : Le moins peut le plus !

Vous avez la plume facile et vous avez beaucoup d’idées pour ce nouveau site. Pensez aux visiteurs de votre site ! Ces derniers consultent votre site pour les raisons suivantes :

  • Trouver le cabinet (adresse)
  • Vous contacter
  • Avoir un renseignement sur les soins
  • Voir à quoi ressemble votre site

En aucun cas, l’internaute ne vient sur le site internet de son dentiste / de son futur dentiste pour lire des textes à rallonge !

Préférez des phrases courtes et sans emphase. Pensez lisibilité et visibilité !

Conseil 3 : Dupliquer n’est pas du SEO

Le référencement est un élément clé à prendre en compte dans votre mise en place de site web. En tant que professionnel de santé, votre intérêt est d’être trouvé facilement par vos patients ou futurs patients sur les moteurs de recherche.

Il existe de nombreuses techniques pour travailler le référencement naturel d’un site. La partie sur laquelle vous pouvez agir est l’originalité du contenu. Le copier coller de texte n’est pas recommandé.

Conseil 4 : Prise de rendez-vous en ligne ou pas ?

Intégrer la prise de rendez vous à son site ne doit pas être automatique.

Si vous êtes déjà utilisateur de ce type de service, il est fortement recommandé de l’intégrer au site internet du cabinet avec des boutons d’action et une bonne visibilité pour que ce soit facile à trouver.

La prise de rendez-vous en ligne représente parfois un coût important. Selon votre situation professionnelle, vous pourrez avoir envie de choisir cette solution.

Conseil 5 : Un site internet au bon prix

Créer son site internet, c’est comme construire un logement. Vous avez de tout : de la maisonnette jusqu’au château !

Les prix peuvent varier d’une dizaine d’euros jusqu’à 200 euros / mois avec un abonnement mensuel. Tandis que le développement par une agence web pour un site sur mesure sera entre 5 et 25 000 euros. Ces prix apparaissent plus important au départ mais ne sont pas récurrents.

Les offres en SAS entre 40 et 80 euros/mois conviendront à la majorité des cabinets.

Pour ceux qui ont déjà un site internet autour de 150 euros/mois, il peut être intéressant d’envisager le site sur mesure… la dépense sera largement amortie en 4 ans !